Franco-allemand

Leitmotiv, l'émission radio des étudiants

Avec l’aide d’Audrey Parmentier pour l’écriture et Charly Comino pour la technique, nous avons pu composer cette émission de 77 minutes conçue de A à Z par les étudiants du Master. Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir ce travail qui a permis à chacun des 10 étudiants de présenter l’un de ses papiers et l’un de ses reportages réalisés au cours du semestre écoulé.

Au sommaire : une plongée dans l'actualité française et internationale de ce mois de janvier 2013. Du Centrafrique à l'aéroport de Berlin-Brandebourg, du scandale des pilules de troisième génération à l'ouverture de l'événement "Marseille-Provence capitale européenne de la culture 2013" et de celle des Soldes d'hiver.

Michael Werner : Vivre le franco-allemand

 

Qui sait ce qu’est exactement « le franco-allemand » ? Installé à Paris depuis quarante ans, l’historien d’origine allemande Michael Werner pourrait en être l’une des figures marquantes. Mais tout comme son accent, il demeure discret. À l’image d’une relation entre deux cultures, qui n’a à voir que de très loin avec le ballet mouvementé des relations politiques.

Quand les Français et les Allemands s'engagent au Mali

Nombreuses sont les communes françaises jumelées avec des villes d'Outre-Rhin. Ces partenariats bien connus se limitent en principe à des échanges culturels et sportifs. Pourtant la ville de Viroflay en banlieue parisienne et sa partenaire Hassloch en Allemagne ont décidé de dépasser l'espace franco-allemand. Les deux villes s'engagent pour le développement au Mali. 

 

L’Institut Goethe vu de l’intérieur

L’Institut Goethe à Paris, bien connu des germanophiles, a la réputation d'être une institution froide réservée à une élite. Reportage auprès de ceux qui y vivent au quotidien.

Un après-midi dans le 16ème arrondissement. Sur l’avenue d’Iéna, devant l’Institut Goethe, des passants arrivent pour voir une exposition de photos. D’autres sortent de leurs cours d’allemand. Hervé, un habitant du quartier, affirme : « si on aime la culture, on est bien servi dans ce quartier : on a le musée Guimet, le musée de la mode et bien sûr l’institut Goethe. Moi j’y vais de temps en temps, surtout pour les rencontres avec des réalisateurs ou des comédiens. Ca me donne envie de reprendre l’allemand… » 

Subscribe to RSS - Franco-allemand